lundi 22 mai 2017

Crash test

Crash test: OK ! 
120 Kms parcourus en autonomie, une lèvre fendue, quelques égratignures, la Garonne a été sympa, remuante mais sympa


Une sonnerie de téléphone, quoi de plus banal ?
Je suis dans « le pot au noir »de la Garonne, un zone sans courant entre Castelsarrasin et Saint Nicolas de-la-Grave et j’attends l’apport du Tarn quelque part à droite. A la confluence du Tarn et de la Garonne, le plan d’eau est vaste avec des bras du fleuve contournant des îles, dont la forme et l’étendue trompeuse, vue de loin et au ras des flots en kayak, semblent être autant d’itinéraires alternatifs.
Ce qui n’est pas ban
al, c’est la sonnerie de mon portable dans une poche étanche, éteint et séparé de sa batterie. Lâchant la pagaie, je décrochai. Mon interlocuteur se présenta : Bram Stoker ! Il prononça cet avertissement : « take care of yourself » et il « raccrocha ». Ces mots me furent prononcés il y a bien longtemps par une ex, prof d’anglais rentrant au bercail. C’étaient des mots d’adieu sur baisers mouillés avec le tarmac de l’aéroport de Mérignac en arrière plan. Deux portés disparus. Mary en 1992 et Bram dont je suis sans nouvelles depuis une nuit de 1897.
Soudain une haleine morbide souffla sur la surface spéculaire du lac apportant la grêle que j'identifiai par le bruit métallique qu'elle produisit sur l’alu de la pagaie et la séance d'acupuncture sur mon visage ! Un gros clapot se forma et le vent contraire inversa l’écoulement normal du fleuve. Plein ouest le soleil, rouge au couchant face à moi, décida de voiler la sienne.
Frissonnant, je me souvins que Bram Stoker était l'auteur de Dracula, le prince des ténèbres et 1897 son année de naissance
….
Crash test. St Nicolas-de-la-Grave Mai 2017

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés

Archives de blog